Egalité des chances, mythe ou réalité: La réponse du Garde des sceaux

Print Friendly

On s’en souvient, le député Serge LETCHIMY avait adressé un courrier à Madame Michèle Alliot-Marie, Ministre d’État, garde des Sceaux, Ministre de la Justice et des Libertés pour demander la révision des conditions de déroulement, au centre de Fort de France, du concours d’entrée à l’école Nationale de la Magistrature .

En effet, selon les directives de l’école, les candidats en Martinique devaient être convoqués les 8 et 10 septembre dernier à 2heures 30 du matin pour deux épreuves de cas pratique.

Serge LETCHIMY s’interrogeait sur une telle organisation source d’inégalité, qui consiste à faire concourir les candidats en Martinique en pleine nuit, sans aucune possibilité de se reposer. Par courrier daté du 28 septembre 2009, Madame Michèle Alliot-Marie, Ministre d’État, garde des Sceaux, Ministre de la Justice et des Libertés a répondu.

concours-entree-enm-reponse-ministre

Print Friendly

9 réflexions au sujet de « Egalité des chances, mythe ou réalité: La réponse du Garde des sceaux »

  1. Monsieur le depute vous autiez du retorquer que parmis les elus il y en a un quota de voyage gratuit mis a leur disposition Et en tant qu’elu du peuple faire beneficier ces candidats a des postes de la magistrature Aussi je supposes que MAM sait tous les avantages lies aux elus de la republique train ,voitures, avions , On pourrais faire preuve d’imagination?

  2. Pourriez vous m’eclairer sur un point particulier du commerce lie a notre condirtion ultra marin ? Ouisque vous avez ete invite a rungis pourquoi nos fleurs locales doivent imperativement etre soumises a dictat de rungis?

  3. Je propose que les organisateurs de ce concours (et de tous les concours) ici en Martinique se calquent sur ce qui se fait pour les concours d’entrée aux grandes écoles par exemple l’Ecole Normale Supérieure qui n’est pas moins nationale que l’ENM et soumise aux mêmes règles d’ouverture des enveloppes.
    Les candidats, plus nombreux certes, des classes préparatoires peuvent passer les concours à des heures décentes, 6 ou 7h du matin.
    Il faut donc s’organiser et fédérer les énergies pour faire pression sur les administrations concernées toujours opposées à tout ce qui pourrait changer leurs habitudes qu’elles érigent en principes universalistes.
    à votre disposition

  4. En quoi c’est difficile de mettre en place un dispositif spécial concours”: les billets au tarif de 250 euros à 347 pour tous les candidats aux concours nationaux…. imposés à toutes les compagnies aériennes desservant l’outremer!!!!!
    La continuité territoriale est alors assurée et le porte monnaie non percé et l’égalité des chances plus une utopie…mais une réalité CONCRETE

  5. Une vraie honte !

    Ou est l’égalité des chances chantée sur tous les toits par les differents gouvernements succesifs de la république ?

    Il serait temps de constater que les anciennes colonies devenues départements ne sont pas vraiment intégrées dans le système -
    Il est urgentissime d’avoir un autre rapport à la france sans totalement couper les ponts et de s’ouvrir au monde !

  6. L’égalité des chances « observé » par les différents gouvernements successifs de la république, se trouve souvent dans la loi de 73, lorsque nous avons la possibilité “d’avancer” la notion de “spécificité locale”, nous les anciens colonisés, nous sommes les premiers à vouloir nous “ranger” dans la loi. Bref nous avons la possibilité de “revoir” plusieurs textes de loi, en nous appuyant sur ces “spécificités locales” mais nous ne faisons confiance à personne chez nous, oo bien nous faisons faire une étude par….nos enciens colonisateurs, on se mord la queu, ne sommes nous pas encore pour longtemps esclave de nous même

  7. Certainement qu’il faudrait faire preuve d’imagination, mais se faisant ne serait-ce pas reconnaître que les ultra-marins n’ont pas tout à fait les mêmes droits – or, que dit le préambule de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen : “tous les hommes naissent égaux en droit quelque soit leurs races ou leurs origines ” on en est loin, d’autant que les ultra-marins sont censés être sous les mêmes textes législatifs – Messieurs les représentants du peuple, faites valoir les prérogatives octroyés par vos mandants et utilisez le droit pour faire avancer les choses !

  8. Madame la ministre ce type de réponse générère des elie domota et des indépendantistes à la tête d’une région de notre République. Nous avons le droit d’avoir les mêmes chances que monsieur biancarreli, qui après quelques temps chez nous est déjà préfet hors cadre en moins de 3 ans. il n’est pas plus intelligent que moi… Il est très intelligent et super compétent oui, Chez nous également beaucoup de nos enfants lui ressemblent….De plus un ministre est censé trouver les voies permettant de CONTOURNER les obstacles, de nous proposer de Vraies Solutions…..Je ne comprends pas cette réponse; Nous n’avons pas à subir un chantage entre l’égalité des droits et l’identité….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>