Fort de France se souvient de décembre 1959

Print Friendly

dsc_2190-800x600-smallC’est devant un groupe de personnalités et en toute simplicité que le Député-maire de Fort-de-France Serge LETCHIMY a marqué ce matin, le souvenir du cinquantenaire des émeutes de décembre 1959. Il y a cinquante ans, trois jeunes martiniquais étaient assassinées au cours de trois nuits d’émeute consécutives à un accident de la circulation entre un automobiliste et une moto.

Sérénité et gravité lors du dévoilage par Georges Deportes de la plaque située désormais sur la savane de Fort de France à l’entrée de la rue Victor Hugo. Une plaque sur laquelle on lira ces mots d’Aimé CESAIRE :

«Notre malheureux pays se meurt de haines stériles, de polémiques idiotes, de divisions stupides. Ces morts de décembre ne doivent pas devenir une cause supplémentaire de division. Ces morts n’appartiennent à personne sinon au peuple martiniquais tout entier. Cette émeute doit servir, oui. Mais au pays. Et elle ne servira au pays que si elle sert à l’union raisonnable, à l’union loyale de tous les Martiniquais, de tous les démocrates contre l’injustice et le racisme, contre l’oppression et la tyrannie ». dsc_2139-800x600-small

Une manifestation voulue sobre parce que, et Serge Letchimy le réclame encore 50 ans après Aimé CESAIRE,

« Nul n’a le droit d’exploiter ces morts à des fins de propagande ».

Nous avons voulu une cérémonie dans la sérénité la plus totale, annonçant la visite mardi 22 décembre de la famille PLENEL àu Député-maire Serge Letchimy, et la Conférence prévue au théâtre Aimé CESAIRE

Décembre-59 discours

Print Friendly

Une réflexion au sujet de « Fort de France se souvient de décembre 1959 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>