Ostéopathie : comment ça fonctionne, quand et pourquoi consulter ?

Ostéopathie

Après un accident ou une blessure grave, il arrive que les douleurs soient gênantes, voire handicapantes. Certains font recours à différents types de massages, mais  heureusement, il existe de nombreux traitements pour retrouver l’ensemble de ses capacités. Dans cet article, nous allons voir en détail l’une de ses nombreuses méthodes : l’ostéopathie.

Ostéopathie

Qu’est-ce que l’ostéopathie ?

L’ostéopathie est une thérapie manuelle utilisée pour traiter et prévenir des troubles fonctionnels. Elle traite tous les types de douleurs, mais s’axe surtout sur celles situées au niveau des articulations ou du dos.

La loi reconnait l’ostéopathie depuis 2002, mais sa pratique n’a été légalisée qu’en 2007. Depuis, on recense plus de 6000 ostéopathes professionnels en France, c’est pourquoi de nombreuses cliniques se sont spécialisées dans le domaine.

On peut chercher des informations sur ces établissements si on veut  en savoir plus sur cette profession.

C’est une thérapie manuelle qui vise les tissus musculaires et les organes afin qu’ils puissent se mouvoir à nouveau correctement. La particularité de l’ostéopathie est qu’elle ne pose pas de diagnostic par rapport aux symptômes.

Elle approche un patient dans sa globalité, c’est-à-dire qu’elle considère que tous les tissus et organes sont reliés entre eux, et donc qu’un traitement se doit de prendre en compte l’intégralité du corps.

Pour un ostéopathe, une douleur sur une partie du corps signifie une malfonction d’un organe et que pour traiter la douleur, il faut commencer par guérir l’organe avant la douleur en question, c’est seulement après qu’on obtient un bon équilibre du corps.

Il faut aussi préciser que l’ostéopathie est une médecine complémentaire. Cela signifie qu’elle n’est pas reconnue comme un traitement conventionnel et qu’elle s’utilise en appui à la médecine classique.

On peut aussi dire que c’est un traitement alternatif quand on décide de l’employer à la place de la médecine conventionnelle.

Ostéopathie

Quand consulter un ostéopathe ?

Quand on ressent des troubles fonctionnels, il est nécessaire d’aller voir un professionnel en ostéopathie.

Ces troubles se trouvent essentiellement à 3 niveaux, le niveau crânien avec les sinusites, les migraines, les règles douloureuses ou encore les vertiges, au niveau organique à travers des troubles respiratoires ou des troubles digestifs, et au niveau pariétal quand on souffre d’arthrose, de névralgie, d’entorse, de tendinites ou tout autre problème d’ordre musculaire.

Il est cependant à préciser que l’ostéopathie exclut tous les troubles qui nécessitent une intervention médicamenteuse ou chirurgicale.

L’ostéopathie est un traitement curatif, mais également préventif. C’est pourquoi il est préférable d’aller consulter au moins 2 fois par an même si on n’est sujet à aucune douleur.

En effet, il arrive souvent que des dysfonctionnements apparaissent sans aucun symptôme surtout après une longue maladie ou un accident.

Il en est de même lorsqu’on veut commencer une activité sportive. On se doit de vérifier si le corps est apte à supporter la pratique régulière d’un sport sans risque de conséquences néfastes.

Après une compétition, il est utile également de consulter pour voir comment le corps récupère et vérifier si la compétition n’a pas laissé de séquelles.

Ostéopathie : comment ça fonctionne, quand et pourquoi consulter ?
Retour en haut